ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT

ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT

METHODE DE SOINS ENERGETIQUE PAR IMPOSITION DES MAINS , RELAXATION , BIEN-ËTRE, ENTRAIDE, etc. ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Ven 20 Juin - 2:12
ASSOCIATION DES PRATICIENS ET THERAPEUTES REIKI DE LUNEL
FORUM ASSOCIATION DES PRATICIENS ET THERAPEUTES REIKI DE LUNEL
MOTS CLES
Reiki, soins énergétique par imposition des mains,relaxations,partage, bien-être, soutien émotionnel, etc...,

Partagez | 
 

 Le lampadaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Le lampadaire.   Lun 23 Aoû - 12:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Ce matin.
Le ciel est nuageux, la nuit persiste.
Il est 6 heures, le petit déj déjà pris, je m'installe confortablement dans mon fauteuil dans un coin du jardin, contemplant les premières lueurs du jour qui tentent de s'imposer sur les ombres de la nuit.

J'aime ces instants entre chien et loup, où l'esprit loin de l'agitation de la journée reste calme et ouvert, instant propice à la détente, à la méditation ou tout au moins à la réflexion.

J'avais ouvert un aspergeurafin d'arroser un coin du jardin et j'entendais son bruit régulier dans le silence de la nuit. Sans cesse attiré vers ce bruit, mon regard essayait de voir le rideau d'eau mais en vain, plus je regardais moins je le voyais ; à un moment détournant le regard sur les arbres, les plantes, qui commencaient à se révéler dans le jour naissant, du coins de l'oeil, je vis le jet d'eau, immédiatement je regardais dans cette direction mais rien ! Invisible !

J'ai alors réalisé que ce jet d'eau était pareil à la Vérité, plus on la cherche moins on la voit ; l'esprit obnubilé par la quête ne peut pas la trouver, elle est là sous son nez mais il ne peut la voir trop occupé à la chercher.

C'est au moment où j'ai abandonné l'idée de le voir, le désir de le voir, voire même l'obsession de le voir que le jet d'eau s'est révélé à mon regard.

Je pense que c'est cela le lâcher prise, ne plus chercher, ne plus désirer et alors l'esprit libéré peut s'ouvrir à ce qui est. S'abandonner à la vie et à ses phénomènes sans désirs, sans intentions : alors la vie se manifeste à nous.

De cet état sans but ni intention nait la confiance, la sérénité, la joie et la conscience du divin, on touche alors le divin, délicatement, du bout du doigt.

Pendant un bref instant j'ai cessé de fixer la lumière du lampadaire et ma vision s'est élargie , s'est approfondie – j'ai pu alors voir ce que mes yeux ne parvenaient pas à voir....... il faut savoir prendre du recul par rapport à nos pensées, à nos croyances, à nos sensations, à nos certitudes, par rapport aux évènements de la vie........ qui agissent sur nous comme la muleta rouge agitée sous le nez du taureau et qui ne voit pas l'homme caché derrière qui le fait danser selon sa volonté.

Merci à vous tous

Claire
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Le lampadaire.   Ven 20 Aoû - 12:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Il est toujours surprenant, voire amusant, parfois bigrement énervant, de constater la difficulté pour l'être humain à oublier son ego, ses convictions, ses certitudes, ses peurs.

Nous nous enfermons dans nos préjugés, dans nos jugements, dans nos illusions... et restons entièrement ou partiellement sourds et aveugles, et ceci, quel que soit notre désir d'ouverture.

Pareillement aux papillons de nuit qui s'agglutinent sur un lampadaire, prenant cette lumière artificielle pour La Lumière, et qui ne perçoivent plus tout ce qui entoure cette lueur, nous nous accrochons à nos certitudes, à notre raisonnement, à nos sensations, à nos erreurs aussi et surtout à nos succés.

Il nous est particulièrement difficile de s'ouvrir à la compréhension de l'Autre, à l'acceptation de l'Autre, de l'Inconnu, et bien souvent, persuadés de détenir la vérité, nous battons des ailes comme des forcenés et restons accrochés à cette lumière, fascinés par cette lueur qui n'est que le pâle reflet de la vraie lumière.

Il est réconfortant de ne voir chez l'autre que ce qui nous dérange, négligeant tout le reste ! Du lampadaire je ne vois qu'un petit bout de lumière, ignorant sa forme, son pied, sa hauteur, sa couleur, ignorant l'horizon, la terre qui le porte.....les boulons qui l'assemblent.

Aussi longtemps que nous resterons incapables de regarder, écouter cet Autre avec les yeux du Cœur et non plus avec notre cerveau rationnel, partial, nous nous tiendrons éloignés du véritable Amour et de la vrai Compassion.

« Je n'ai pas l'expérience de ce que tu dis vivre mais je ne te rejettes pas car comme tout être vivant tu fais partie de la Vérité : tu as ta vérité, j'ai ma vérité et il y a La Vérité. »

Nous sommes des êtres « finis », c'est à dire limités, dans un univers infini : comment peut on avoir la certitude de connaître LA VERITE ?

Et, tout comme l'Univers, cette Vérité n'est-elle pas en constante évolution ?

Notre cerveau limité, notre intelligence limitée, notre Amour limité, ne nous permettent qu'un petit aperçu du TOUT.

En vérité, nous sommes des vers de terre qui œuvrent sans cesse pour s'améliorer, pour se transformer afin de parvenir à toucher cette divine Lumière.

En vérité ces mots ne sont probablement que des moucherons insignifiants qui s'agitent en vain dans l'espace et ne font pas plus de bruit que la chute d'une feuille morte sur un tapis de mousse !

De tout cela il faut rire et surtout ne pas se prendre au sérieux car là est le piège de l'enfermement en Soi-même.

Claire
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
 
Le lampadaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Médard Evêque de Noyon et commentaire du jour "La lumière du Christ sur son lampadaire"
» Lampadaire
» Le lampadaire, un prédateur pour les insectes
» lampe de sûreté invention
» Apparition de Notre-Dame de la Salette, commentaire du jour "Une lampe pour mes pas, ta parole, une lumière sur ma route (Ps 118,105)"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT :: Nous contacter :: NOTRE FORUM ---Siège de l'Association:: 153 rue des Etoffes 34400 LUNEL --- Tél.: 04 67 71 82 43-
Sauter vers: