ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT

ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT

METHODE DE SOINS ENERGETIQUE PAR IMPOSITION DES MAINS , RELAXATION , BIEN-ËTRE, ENTRAIDE, etc. ...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  
Derniers sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Ven 20 Juin - 2:12
ASSOCIATION DES PRATICIENS ET THERAPEUTES REIKI DE LUNEL
FORUM ASSOCIATION DES PRATICIENS ET THERAPEUTES REIKI DE LUNEL
MOTS CLES
Reiki, soins énergétique par imposition des mains,relaxations,partage, bien-être, soutien émotionnel, etc...,

Partagez | 
 

 La nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Mer 14 Juil - 14:56

oh c'est le forum gourmandise ici lollll
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Mer 14 Juil - 12:54

Cha Cha bon,hummmmmmm
J'ai trouvé du toufu,un goût moyen,on en met un peu dans tout,à essayer des recettes.
Et Fides qui nous tente avec de la glace..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Bises
Revenir en haut Aller en bas
fidès admin
Fidès-Admin
Fidès-Admin
avatar

Localisation : Colmar Alsace
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Mer 14 Juil - 8:33

Allez laissons nous aller de temps en temps cela ne fait pas de mal, d'accord avec toi Claire, j'en rajoute une couche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

" au chocolat" pas de tofu
et ce qui va avec pour bien le faire descendre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bon 14 juillet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amicalement

_________________
Le Reiki ne consiste pas à des manipulations physiques, mais bien en un échange énergétique entre donneur et receveur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Admin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fidès
Revenir en haut Aller en bas
http://arrh.forumactif.org
Bambou

avatar

Date d'inscription : 04/03/2009

MessageSujet: Lien bio   Mer 14 Juil - 3:42

Bonjour
Vous voulez quelques réponses à vos questions sur les produits bio
Voici un lien qui contribuera à éclaircir toutes ces questions
et qui vous fera découvrir certains produits si rare dans nos assiettes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne lecture

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: La nourriture   Mar 13 Juil - 16:07

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ellia

D'accord avec toi, tout est vivant...

Mais avec un peu de sagesse et beaucoup de respect....

Alors

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Mar 13 Juil - 12:52

Claire,
Je fais parti des gens que l'on dit "avoir la main verte"....Depuis enfant, j'ai toujours pressenti qu'elles étaient vivantes. Evitant d'ailleurs de faire du saccage quand je me trouve sur un lieu.
Il y a pas longtemps , j'ai lu "la vie secrète des plantes" de peter tompkins et christopher bird...un livre très scientifique.On ne voit plus la carotte comme elle nous apparait ...
Il nous apprend beaucoup de choses.
Et c'est un éveil important sur ce qui nous entoure.

Difficile à trouver, à part d'occasion sur le net...

Mais il répond à beaucoup de choses...Se nourrir, oui mais comment? arrêter on ne peut pas...mais "se nourrir en respectant" ...oui. c'est sûr que par contre les coûts ne sont pas identiques et que c'est là, où le bas blesse pour nos petits budgets et nos vies citadines...

Pour le monsieur qui a vécu 30 ans sans se nourrir , je ne connais pas....
possible ou impossible?
Il y a des saints que ça a été le cas. Par contre ils ont vécu "au ralenti du corps" , s'allitant même...prenant une hostie tous les jours...
Mais si on part du principe que dans l'eau, il y a des formes de vies, dans l'air que nous respirons aussi...(la vie microscopique est très grande.). Pourquoi pas?

Mais on ne peut dire alors "sans s'alimenter" mais plutôt en s'alimentant différemment et en évoluant différemment....
Non?
par contre c'est clair , ils n'ont prélevé que le strict minimum à leur survie.Fait admirable. et ça c'est difficile de le faire soi même si l'on vit une vie d'humain bien remplie...(enfants, travail... etc ...)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: La nourriture   Mar 13 Juil - 12:22

Merci Ellia [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En effet peut-on vivre sans faire souffrir, la nature ne connait pas la compassion.

J'ai ressenti un profond mal être après ma prise de refuge, ce printemps, à ingurgiter de la viande et principalement le foie gras (quand on connait la somme de souffrance générée par ce système), c'est pour cela que cet article sur le végétarisme et notre niveau de conscience m'a interpellée.

Chacun est libre, face à sa conscience, à sa sensibilité, mais je suis incapable de ne pas voir dans l'animal un être sensible au même titre que moi, beaucoup moins pour le végétal qui est plus éloigné de nous .

Je sais que je dois me nourrir pour vivre mais aujourd'hui l'homme vit pour se goinfrer de toutes les manières possibles ! ensuite il court chez le toubib et se gave alors de médoc ; l'animal ne serait-il pas plus intelligent que l'homme ?

Au fait où est-il passé le chinois qui prétend avoir vécu sans nourriture depuis trente ans ? impossible mais vrai ???...


Bonne journée
Claire
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Mar 13 Juil - 11:22

Tout être "vivants" connait la peur...
Et la mort.
Tous se nourrissent de quelque manière que ce soit. Et aucun n'a le choix car c'est ainsi sur le plan réincarné.
L'homme est semblable.

La seule différence de l'homme avec tous les autres vivants...il a créé l'élevage, les produits pour faire grossir etc...et ceci autant pour les animaux (même sauvages tel le saumon etc...) que pour les végétaux.

il va contre nature, en imposant son dogme sur toute chose.Sans se rendre compte, il a créé la torture...psychologique (que même sous une apparence d'opulence est là! à coup de piqure antibios, de traitements etc etc...)
Il fait tout cela pour son seul plaisir , de ses cinq sens.... et entraine du coup des souffrances encore plus grandes, des vies d'horreur.

exemple: Il n'y a que regarder le côté canin où on voit certaines sélections assez étranges...et parfois (ou souvent?) un non respect des reproducteurs.....
pour les plantes? les mettre sous drogue permanente, engrais chimiques...n'est ce pas terrible? il n'y a qu'à voir ce qui se passe sur nous avec l'héroine...La plante en manque souffre....et en meurt parfois...

il fait tout cela car il ne sait pas se donner de limites certes. Mais par dessus tout, il le fait par "inconscience", "fermé " à ce qui est autour de lui. Ses perceptions sont axées sur son ego.

Peut être bientôt on s'éveillera sur tout cela? et on comprendra que dans la nature nous pouvons puiser notre alimentation "normalement", et comme tout être vivant: tuer, prélever c'est malheureusement pour notre sensibilité difficile mais c'est aussi notre lot....
mais par contre que nous devons la respecter pour que l'harmonie subsiste....
qu'elle doit être libre aussi pour s'épanouir.
la nature est remplie de création, d'imagination...
Revenir en haut Aller en bas
fidès admin
Fidès-Admin
Fidès-Admin
avatar

Localisation : Colmar Alsace
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Lun 12 Juil - 14:09

coucou Hervé

Je crois que le mieux est encore de cultiver son propre jardin et d'élever ses propres animaux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] . Cela va arriver, beaucoup de personne le pratique déjà. Mais voilà dans un appart se n'est pas possible. Donc il faut faire avec et choisir des produits le plus naturel possible.

Je te souhaite une bonne journée, de bonne vacances, et profite bien.

En plus c'est l'heure de l'apéro [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

bisous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Le Reiki ne consiste pas à des manipulations physiques, mais bien en un échange énergétique entre donneur et receveur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Admin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fidès
Revenir en haut Aller en bas
http://arrh.forumactif.org
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: La nourriture   Lun 12 Juil - 14:00

Voici un point de vue tout à fait intéressant sur nos rapports aux aliments , à réfléchir.

Végétarisme, une histoire d’empathie

Les raisons de devenir végétarien sont nombreuses : diététiques, écologiques, affectives, philosophiques ou religieuses… Mais ce qui incite un végétarien à le rester est sans doute de l’ordre de l’empathie.


Par Alexandre Koehler
Un soir, durant sa jeunesse, le Mahatma Gandhi fut amené à manger de la chèvre. Le repas pris, il alla se coucher tranquillement... mais passa la plus horrible nuit de son existence, faisant d’abominables cauchemars dans lesquels il se voyait réincarné en chèvre et conduit à l’abattoir ; rêves de feu et de sang qui le rendirent malade, tant physiquement que psychologiquement, pendant presque une semaine.
Loin de là dans le temps et l’espace, le maître taoïste Tchouang Tseu affirmait, en substance, que se priver de viande pouvait aider à entrer en harmonie avec le Tao, mais qu’en manger permettait sans nul doute de prospérer.
Aujourd’hui encore, l’adoption d’un régime végétarien est pratiquement toujours en relation avec un état de conscience, même si l’on se donne de bonnes raisons, rationnelles ou sentimentales, comme la santé, l’amour des animaux ou l’écologie, pour cesser de consommer des nourritures carnées.
Des toxiques pour stimuler la résistance
Il suffit qu’une certaine part de la sensibilité de l’individu évolue, même inconsciemment, dans le sens d’une empathie vis à vis du règne animal, pour que l’organisme psychophysique tout entier réagisse d’une manière négative à l’ingestion de cadavres d’animaux. Dès lors, il devrait être impératif d’opter pour le végétarisme, car la viande devient réellement un véritable poison.
Inversement, si une telle évolution n’a pas eu lieu, les nourritures animales et les toxiques qu’elles contiennent ne pourront que stimuler l’organisme psychophysique... tout au moins tant qu’il n’est pas affaibli par une maladie !
N’oublions pas, en effet, que tous les aliments, même végétaux, contiennent des toxiques, que certains de ces toxiques nous stimulent dans la mesure où ils offrent l’opportunité à l’organisme de résister, et que certains autres peuvent déclencher des troubles ou des allergies... Bref, que notre organisme psychophysique, en tant qu’individualité, réagit toujours à ce qu’il absorbe, soit en s’affaiblissant, soit en se renforçant.
Témoins du « meurtre » : les neurotransmetteurs
Psychologiquement, voire ontologiquement, tout aliment peut d’ailleurs être considéré comme toxique dans la mesure où il n’est pas « moi ». Et c’est précisément de la lutte entre ce « moi » et le corps étranger ingéré que va dépendre la santé de l’individu. Une part du corps étranger doit devenir moi, être converti, et l’autre part expulsée ; mais il ne faut en aucun cas que ce corps étranger soit le cheval de Troie d’agents ennemis capables de prendre un quelconque pouvoir et de perturber l’économie de la citadelle du moi.
Dans le cas de la viande, il va sans dire que la présence de nombreuses substances, notamment des hormones et des neurotransmetteurs, indiquent à l’organisme psychophysique ayant évolué dans le sens d’une empathie avec l’animal, qu’il est en train de commettre une sorte de meurtre. Un meurtre, bien sûr, puisque cet animal assassiné crie la peur et la douleur à travers ces substances transmettrices d’informations que sont l’adrénaline et les catécholamines. Mais également un suicide puisque l’empathie identifie cet animal prétendument étranger à une part d’un soi-même plus vaste incluant le règne animal.
Dès lors, on comprend que la contradiction à laquelle est confronté ce type d’organismes psychophysiques puisse entraîner des perturbations d’importance, et que les toxiques contenus dans la viande deviennent alors beaucoup plus affaiblissants que stimulants.
Manger l’autre pour s’approprier sa puissance
Par contre, chez celui dont l’évolution ne passe pas, ou n’est pas encore passée, par cette empathie avec l’animal, l’absorption de viandes, de bonne qualité et dans des proportions raisonnables, ne pourra qu’apporter un surcroît de force animale. C’est là une mécanique psychobiochimique dont la prise de conscience fut sans doute à l’origine, chez certains animistes, de l’anthropophagie. On mange l’autre, en partie par amour, pour devenir lui, et par égocentrisme, pour s’approprier sa puissance. Dans ce cas, et dans le cas de tous les carnivorismes harmonieux, le moi florissant écrase sous le poids de son énorme résistance la « personnalité » des substances hormonales ou neurotransmettrices identifiant l’individu animal ingéré ; et l’exercice d’une telle résistance renforce ce moi chaque jour un peu plus.
D’une manière générale, c’est de l’harmonie entre le niveau de conscience d’un individu, et la nature de l’aliment qu’il ingère que dépend la santé. Mais il est évident que cette loi subtile devient infiniment plus évidente dès qu’il s’agit d’aliments aussi puissamment inducteurs d’états de conscience différents, que le sont les boissons alcoolisées, les excitants, les drogues... et la viande !
Octobre 2000


Alexandre Koehler
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Mer 16 Juin - 12:19

il est des choses où je réfléchis...

Pour moi entités vivantes est "large". Cela dépend dans quel contexte on se situe:
les animaux, la végétation et tout ce qui nous entoure est "vivant".

et donc tout ce qui nous entoure est destiné à être vivant donc à s'alimenter de toutes manières que ce fut....

Nous sommes homme, incarnés et l'alimentation ainsi que d'autres propriétés que nous avons , sont là pour nous apprendre l'humilité (?) et d'autres choses sur ce plan....

Je pense donc que nous devrions nous nourrir mais en respectant au mieux ceux que nous prenons.....et dans des quantités plus modestes....en nous donnant des "limites"! et en remerciant.
enfin c'est en gros ce qui sortirait pour le moment de mes raisonnements....

difficile d'adapter cela à nos sociétés et à notre "état".
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Mer 16 Juin - 12:05

Bonjour,
"QUE LE DISCIPLE S’ABSTIENNE DE
TOUTE VIANDE AFIN DE NE PAS CAUSER DE FRAYEUR AUX AUTRES ENTITÉS
VIVANTES" (Buddha)

Absolument ,il suffit d'en prendre conscience.
J'ai lu cette belle vérité sur le site de Claire.
La viande est donc remplaçable.
La viande est toxique d'aprés moi.
Moins on a de toxines dans le corps,mieux on aborde le Reiki.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Dim 13 Juin - 13:52

on peut en trouver en grande surface [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
joli dimanche à vous tous!
Revenir en haut Aller en bas
fidès admin
Fidès-Admin
Fidès-Admin
avatar

Localisation : Colmar Alsace
Date d'inscription : 28/02/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Dim 13 Juin - 12:40

Bonjour à tous

Le tofu se trouve dans les magasins bio

Bonne journée à tous

_________________
Le Reiki ne consiste pas à des manipulations physiques, mais bien en un échange énergétique entre donneur et receveur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Admin[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fidès
Revenir en haut Aller en bas
http://arrh.forumactif.org
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Dim 13 Juin - 12:38

J'ai pas encore trouvé de Tofu,mais dés que j'en ai,je vous dis si c bon. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Ven 11 Juin - 22:40

moi aussi je ne connaissais pas!
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Ven 11 Juin - 14:14

Bonjour Claire,
Merci pour le lien et pour le résumé sur le soya.
Je vais sérieusement m'y interesser.
Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: La nourriture   Ven 11 Juin - 12:01

Bonjour Hervé

En réponse à ta question sur le tofu.
et si cela vous intéresse voici l'adresse du site sur lequel on trouve pas mal d'articles sur l'alimentation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tout sur le soya

Mondialement employé comme source de protéines, le soya est une légumineuse délicieuse et nourrissante qui se prête à toutes sortes de préparations culinaires.

Par Jeanne Dumont

Un aliment complet

Dire que le soya est riche en protéines est peu dire puisqu’il contient presque 40% de protides, alors que les meilleures viandes ne dépassent jamais 20%.

Mais il recèle également des trésors de sels minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium, soufre), de vitamines (A, B1, B2, B9, D, E, F), et de lipides de meilleure qualité que celles de la viande.

Le soya, de fait, est un aliment extrêmement complet et très digeste. C’est un constructeur des muscles, des os et des nerfs, un reminéralisant et un énergétique que l’on indiquera particulièrement dans l’alimentation des enfants, des déminéralisés, des nerveux et des surmenés...

On peut, bien sûr, le consommer tel quel, c’est à dire en grains que l’on prépare, comme les lentilles, en les laissant tremper douze ou vingt quatre heures avant de les faire cuire à l’eau durant environ trois quart d’heure avec un oignon piqué de clous de girofle, puis de les servir en accompagnement d’une céréale complète.

Mais, rassurons-nous, afin de varier les plaisirs, il existe de nombreuses autres recettes...

Les différentes sortes de soya

Le plus connu est évidemment le soya vert que l’on fait germer ou cuire à l’eau ; mais le soya jaune, et surtout le soya noir ou Azuki, méritent qu’on s’y intéresse également.

Plus longs à cuire, ces deux dernières variétés n’ont pas du tout le même goût que l’espèce verte. Le Soya jaune, peut-être moins intéressant à l’état naturel, gagne ses lettres de noblesse dans la préparation de pâtés, fermentés ou non. Quant aux Azukis, ils sont tout bonnement exquis dès lors qu’on les fait cuire avec une algue Kombu et qu’on les sert bien assaisonnés de sauce de soya. Même leur eau de cuisson, très riche en sels minéraux, peut être récupérée pour confectionner d’excellents potages. Enfin, au plan thérapeutique, ils sont réputés souverains dans de nombreux problèmes rénaux.

Les préparations salées à base de soya

Le Miso, tout d’abord, est un pâté traditionnel japonais, à base de soya généralement jaune qu’on a laissé fermenter plusieurs années dans du sel. Il en existe plusieurs variétés, plus ou moins âgées, ou contenant plus ou moins de soya. Le Miso jeune est sans doute plus fin, mais n’a peut-être pas toutes les propriétés médicinale du Miso plus âgé.

Quoi qu’il en soit, les Misos s’emploient à peu près tous de la même façon, c’est à dire soit dilués dans de l’eau bouillante et servis sous forme de potage ou de soupe (en mélange éventuel avec des légumes tels que poireaux, algues, champignons, oignons...), soit simplement tartinés sur une tranche de pain, soit en sauces (comme par exemple, la sauce Tahin-Miso qui se prépare en faisant chauffer dans un peu d’eau trois cuillères à soupe de Tahin et une de Miso), soit frits avec des légumes (et c’est certainement là la meilleure recette contre la fatigue rénale).

Assez proche du Miso quant aux procédés de fabrication, le Tamari est une sauce de soya qui se présente sous une forme très liquide, et dont on peut assaisonner pratiquement tous les plats, en remplacement du sel. Egalement fermenté, le Tamari, à l’instar du vin, peut être de qualité médiocre ou, au contraire, de très grand cru. Malheureusement, en France, nous ne disposons pas d’un choix très large, et il nous faut nous contenter d’un Tamari de qualité moyenne.

Lait et fromage de soya

De plus en plus de marques de produits diététiques proposent des laits de soya bio, sucrés ou non, qui constituent autant de boissons délicieuses, que l’on peut indifféremment servir chaudes ou froides.

Si l’on désire édulcorer le lait de soya, je conseillerais de le faire avec du sirop d’érable (pour le lait froid), ou du miel (pour le lait chaud).

Le lait de soya peut aussi remplacer le lait de vache dans les milk shake aux fruits.

Les puristes peuvent fabriquer leur lait de soya eux-mêmes, très facilement en laissant tremper cent cinquante grammes de graines de soya grossièrement concassées dans un litre d’eau de source pendant trente six heures, après lesquelles on triturera, on filtrera et l’on consommera immédiatement.

La caséine du soya étant extrêmement proche des caséines de lait animal, il est très facile d’obtenir une sorte de fromage végétal à partir du lait de soya coagulé.

Ce fromage est connu par les orientaux sous le nom de “Tofu”, et se prépare de bien des manières :

- Le potage japonais au Tofu est certainement la recette la plus simple et la plus légère. Il suffit de couper le Tofu en tranches très fines et de les faire gonfler cinq à dix minutes dans un bouillon de légume relevé avec de la racine de gingembre. On sert éventuellement assaisonné d’un peu de Tamari.

- Le Tofu se prête également très bien à servir d’ingrédient de base dans toutes sortes de ragoûts où il remplace la viande. On le fait alors revenir, avant de le laisser longuement mijoter dans une marmite, en compagnie de petits légumes et de condiments plus ou moins exotiques.

- On peut encore le frire, mais son goût neutre impose alors de le servir avec une sauce assez typée, voire relevée.

- Enfin, écrasé, le Tofu servira d’ingrédient numéro un pour confectionner des farces de tomates ou d’aubergines...

Attention, cependant, car le Tofu, tout comme le lait de soya et les autres aliments à base de soya, doivent absolument être issus de l’agriculture biologique. Le soya traité chimiquement, et surtout le soya transgénique, devraient, en effet, être considérés comme impropres à la consommation humaine !

Novembre 2000

Jeanne Dumont
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 23:56

caresses à petit mimi et douce nuit à vous tous!
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 22:26

Il est pas mignon mon petit mimi!
Nous en avons un à la maison,on l'adore,c'est Monsieur Mimi.
C'est une présence ds notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 22:19

Nous avions notre ferme à la maison,avec tout ce qu'il faut comme petit élevage,et comme tu dis Ellia,le lapin ou la poule c'était le dimanche.
Depuis plusieurs années,je ne garde plus rien parce que je ne peux plus tuer ni un lapin ni plus rien .
J'allais aussi à la pêche,je ne peux plus tuer de poissons.
Disons que lorsqu'on tue pour se nourrir parce qu'on a pas le choix,on peut à la limite s'inventer cette excuse.
Bien que ce soit la loi de la nature,de tuer pour survivre,il me serait bien dur maintenant de semer la terreur dans un petit corps d'animal pour le tuer.
Dans la bible ,on parle beaucoup de sacrifices,d'immolations etc..mais qu'est ce que c'est que ces conneries,en quel honneur doit t'on tuer pour faire plaisir à Dieu.
C'est une aberration,un non sens.
Dieu a créé le monde pour vivre et aprés il faut créer de la barbarie pour Dieu.
Je comprends pas bien ce système.
bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 18:58

il faudrait revenir aux méthodes ancêstrales....faire du vivrier....
ses propres récoltes, son propre élevage.....: mais cela c'est pas réalisable pour la plupart d'entre nous.

il faudrait aussi refuser de manger les bébés....ne se nourrir que de peu de viandes et d'adultes qui ont bien vécu....
avant la viande c'était pour le dimanche.on ne touchait pas aux jeunes....on mangeait de la poule au pot et du coq au vin dans les grands jours...
une fois pour toutes, s'en tenir à certaines choses et refuser le reste....tel que le foi gras....etc...manger du poisson : s'interdire au moins 3 années pour que le cheptel reprenne.....

etc etc....mais voilà...il faudrait se mettre tous d'accord et agir ensemble.

refuser d'utiliser des insecticides, des produits nocifs etc....

houlala il y a tant de choses à faire!

souhaitons nous bon courage....
Revenir en haut Aller en bas
herve

avatar

Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 18:35

Hélas,la boulimie de l'argent fait que l'éspèce humaine va disparaitre,mais ce qui est plus grave,le reste avec.
Je me demande ce que l'homme est venu faire sur terre,y a pas de quoi être fier.
M'enfin...............

Je connais pas le tofu,on en trouve ou?
C'est vrai que manger de la viande donne à réfléchir et à se remettre en question.
Manger du poisson,ils sont massacrés aussi les pauvres.
C'est un truc de fou.
Comment faire?
Revenir en haut Aller en bas
ellia



Localisation : hérault
Date d'inscription : 01/06/2010

MessageSujet: Re: La nourriture   Jeu 10 Juin - 13:58

des oeufs bio peuvent compléter ...

mais c'est vrai que ce n'est pas facile!

nous sommes dans une société de consommation et menée par les finances. une vraie catastrophe....

vous savez les animaux souffrent mais le monde végétal aussi: la plupart des plantes vendues sont des "clones" , droguées complètement.....
assoiffées parfois sur les étalages , qui finissent dans des poubelles.....et les ogm....(ne sont pas bonnes seulement pour les hommes)

de partout la souffrance est là....elle est aussi humaine. nos usines partent à l'étranger et des enfants travaillent dans des conditions non permises en france.....

il y a tant de choses....qui nous échappent à nous le commun des mortels qui parle peu d'argent mais de "survie" ...et qui sait pour la plupart d'entre nous "le prix de la vie".
j'ai confiance en mes "frères" car je ne doute pas un seul instant que beaucoup n'oserait pas faire les actes de certains dits "élites"....

je pries pour que nous nous éveillons et trouvons de nouvelles voies ....de paix, d'amour, de partage, de respect...envers même tout ce qui nous entoure.
Revenir en haut Aller en bas
claire

avatar

Localisation : quelque part sur Terre Mère
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: La nourriture   Jeu 10 Juin - 11:20

Bonjour Hervé,

Tu as raison l'alimentation est très importante mais c'est pas facile de nos jours de bien s'alimenter, la quantité est là mais la qualité des produits ?

Déjà je prônerai de manger moins de viande, quand on sait la souffrance subie par les animaux d'élevage et que cette souffrance affecte leur chair : on n'a pas envie d'avaler çà !
et puis manger du cadavre....

Il vaut mieux manger des lègumes ou des fruits, du tofu également qui peut remplacer les protéines animales , en plus bien cuisiné c'est très bon. Quand à moi j'adore les céréales , on peut les cuisiner de bien des façons.

Et pour une écologie responsable acheter local (cela évite les transports autour de la planète car certaines viande font le tour du monde ou presque avant d'arriver chez nos boucher !).

A plus

Claire
Revenir en haut Aller en bas
http://ARCHIEFIRELAMEDEER.BLOGSPOT.COM
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nourriture   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nourriture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison
» Nourriture pour animaux
» Le bio: la bonne nourriture pour nos enfants ?
» Jeter de la nourriture ?
» Comment retrouver le gout de la nourriture...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION REGIONALE DU REIKI DE L'HERAULT :: Nous contacter :: NOTRE FORUM ---Siège de l'Association:: 153 rue des Etoffes 34400 LUNEL --- Tél.: 04 67 71 82 43 :: Corbeille-
Sauter vers: